La Maison Zola rouvrira en 2018
(restauration de la Maison Zola, aménagement d'un Musée Dreyfus)
  Emile Zola - Alfred Dreyfus
 
-1-
Portrait d’Émile Zola par Paul Nadar, 1895.© Association du Musée Emile Zola.

-2-
Une de L’Aurore le 13 janvier 1898.
© Association du Musée Emile Zola.
 
 
 
-3-
Portrait de Zola par Manet, 1868, Musée d'Orsay. © DR.
 
 
 
 
_1840
2 avril, naissance à Paris ; son père est un ingénieur civil d’origine italienne ; sa mère est issue d’une famille nombreuse et très modeste de Dourdan.

_1845 - 1858
La famille vit à Aix-en-Provence.

_1860
À Paris, après son échec au baccalauréat, Zola commence une carrière de journaliste qu’il poursuivra jusqu’en 1900.

_1866
Engagement précurseur en faveur d'Edouard Manet, qui scandalise la critique et le monde de l'art avec son Olympia et son Déjeuner sur l'herbe notamment (1863). Lorsque le Fifre est refusé au Salon de 1866, Zola publie un article virulent en faveur du peintre (janvier 1867, Revue du XIX° siècle). Il restera pendant une dizaine d'année "compagnon de route" de Manet et des impressionnistes.

_1871-1893
Rédaction et publication de la grande fresque naturaliste, Les Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire.

_1878
Les droits d’auteur de L’Assommoir permettent l’achat, à Médan,
d’une modeste maison sur les bords de la Seine.
  _1880
Publication des Soirées de Médan, recueil de nouvelles écrites par Zola, Maupassant et leurs amis : le village acquiert sa célébrité littéraire et devient un lieu mythique.

_1896
26 mai : Le Figaro publie Pour les juifs, premier engagement public de Zola qui dénonce “ le retour au fanatisme, à la barbarie ”.
Manifestations antisémites à travers toute la France, aux cris de “ Mort aux Juifs ! ” Les rapports de police font craindre “ une nouvelle Saint-Barthélemy ”. Théodor Herzl publie L’État juif.

_1897
Série d’articles dans Le Figaro
en faveur de Dreyfus. Il faut faire réviser le procès de l’innocent condamné.

_1898
13 janvier : L’Aurore publie J’accuse... ! , lettre-réquisitoire au président de la République Félix Faure : “ Qu’on ose donc me traduire en cour d’assises et que l’enquête ait lieu au grand jour ! ”
18 juillet : condamnation ; exil en Angleterre. Création de la Ligue des Droits de l’homme. Engagement des “ Intellectuels ”.
  _1899
La Cour de cassation annule la condamnation de Zola.
Retour en France.

_1902
29 septembre : mort à Paris, mystérieusement asphyxié.

_1903
29 septembre : premier “ Pèlerinage
à Médan ”. Depuis, chaque année le 1er dimanche d’octobre, on commémore à Médan la mort d’Émile Zola. Y prennent la parole des personnalités du monde littéraire et politique telles que Jules Romains (1935), Louis Aragon (1946), Jean Rostand (1949), Pierre Mendès-France (1956), Michel Butor (1967), Maurice Schumann (1974), François Mitterrand (1976), Edmonde Charles-Roux (1977), Jean d’Ormesson (1978), Maurice Rheims (1984), Jean-Denis Bredin (1987), Alain Decaux (1989), Pierre Bergé (1996), Jacques Chirac (2002), Claude Lanzmann (2009)…

_1908
Transfert des cendres d’Émile Zola au Panthéon.






 
   
 
devenez méc`ne